Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous
 
Le chef de l’Etat a reçu quatre ambassadeurs venus lui présenter leurs lettres de créance

Ce mercredi le 18 septembre 2019, le Chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience quatre ambassadeurs dont Mme Kgomotso Jolobe de l’Afrique du sud, M. Dieter Reinil d’Allemagne, M. Stéphane Gruemberg de la
France et M. Alain Gault de la Belgique, pour la présentation de leurs lettres de créance qui les accréditent en République du Burundi.


Le CNL ouvre 3 permanences en wones Nyakabiga, Buyenzi et Gihosha

Ce Dimanche 15 Septembre 2019, Honorable RWASA Aghaton, Président du Congrès National pour la Liberté (CNL), a procédé à l’inauguration de trois permanences au niveau des zones Nyakabiga, Buyenzi et Gihosha, respectivement en communes Mukaza et Ntahangwa.

A cette même occasion, Honorable RWASA, a démenti les rumeurs qui disent que le CNL ne participera pas aux élections de 2020, rassurant qu’aucune disposition légale ne bloque le CNL pour entrer dans la course électorale de 2020 au Burundi.


Le ministre de l’Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local appelle les ASBL à se conformer à la nouvelle loi

Les Associations sans but lucratif sont appelées à contribuer au renforcement de la paix et de la sécurité et à se conformer à la nouvelle loi qui les
régit, un appel lancé à partit de la capitale politique Gitega par le ministre de l’Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local, M. Pascal Barandagiye au cours d’une réunion qu’il a tenue ce vendredi 13 Septembre à l’intention des représentants des ASBL du pays dans la salle d’Iwacu Center.

A propos de la conformité des ASBL à la nouvelle loi de 2017, le ministre s’est dit étonné du fait que sur environ 7.000 ASBL identifiées, seulement 560 ont en ordre, 400 associations ayant déposé leurs dossiers de demande de conformité.

Ainsi le ministre a demandé à toutes les ASBL de transmettre des rapports de leurs réalisations des deux dernières années, dans un délai ne dépassant pas deux mois, faute de quoi ce ministère se réserve le droit de suspendre leur fonctionnement.

Aussi, le ministre a exigé que les ASBL qui n’ont pas encore transmis leurs dossiers de demande de conformité le fasse dans un délai ne dépassant pas trois mois, précisant qu’au-delà du 14 décembre, le ministère de l’Intérieur ne recevra plus ce genre de dossiers, tout en promettant de revoir dans quelles mesures il faudra réduire les périodes d’attente.


La banque des Brics débloque plus de 475 millions de dollars pour l’Afrique du Sud

Le financement permettra de rénover et d’étendre le réseau routier de la première économie industrielle du continent africain.

Réuni le 12 septembre 2019 à son siège de Shanghai, le conseil d’administration de New Development Bank (NDB) a approuvé un prêt de 7 milliards de rands (476,4 millions d’euros) en faveur de South African National Roads Agency SOC Limited, l’agence publique chargée du réseau routier sud-africain.

Créée en 2014 et opérationnelle depuis 2016, avec un capital autorisé de 100 milliards de dollars, NDB est une banque de développement fondée et financée par ses cinq co-actionnaires : le Brésil, la Russie, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud (BRICS)


Inde - Burundi: un don de médicaments

La République de l’inde a accordé, ce vendredi 13 septembre 2019, un don de médicament au Gouvernement du Burundi d’une valeur d’un million de dollars américains. L’Inde appuie le Burundi dans différents domaines visant à assurer le bien-être de la population et c’est dans cette optique que 15 conteneurs des médicaments d’une valeur d’un million de dollars américains ont été remis à l’Etat du Burundi.


Collaboration TradeMark East Africa - OBR

Le TradeMark East Africa (TMEA) a rencontré l’Office Burundaise des Recettes (OBR), ce Vendredi 13 Septembre 2019, pour échanger sur un protocole d’entente définissant un cadre de collaboration. Ce protocole d’entente prévoit un don de 1 million USD qui servira pour le renforcement de l’infrastructure informatique de l’OBR.


Prière d’action de grâce

Quatre ans après l’investiture du Chef d’Etat burundais, la famille présidentielle organise une prière d’action de grâce de 5 jours qui commence ce Lundi 20 Août 2019 au stade de Mpanda en province Bubanza, avec la participation des hautes autorités du pays.


Le parti CNDD FDD organise un cocktail pour fêter un 4ème

Dans la soirée de ce Mardi 20 Août 2019, le parti CNDD FDD organise un cocktail pour fêter le 4ème anniversaire de son troisième exercice au pouvoir et le 3ème anniversaire que les dirigeants actuels viennent de passer à la tête du parti. Comme invités à ces cérémonies il y a les leaders des partis politiques de l’opposition, des membres du Gouvernement et du parlement issus du parti au pouvoir, des opérateurs économiques issus de ce parti, etc.

Le moment est une occasion au Secrétaire Général du parti au pouvoir, Evariste Ndayishimiye, de faire savoir que la cohabitation des partis politiques est bonne, prenant à témoins ceux avec qui ce moment de cérémonies est partagé, se disant satisfait que certains membres du CNARED commencent à rentrer au pays et lançant un appel aux autres burundais de faire de même.


Les chiffres sur la pauvreté au Rwanda ‘manipulés’

La Banque mondiale aurait été alertée par plusieurs de ses employés dès 2015 sur ce fait.

Le miracle économique rwandais a été remis en cause à plusieurs reprises par les universitaires, notamment en 2015, après la publication de statistiques montrant un taux de pauvreté qui avait baissé de six points entre 2011 et 2014.

Deux journalistes du Financial Times ont mené des enquêtes sur cette période spécifique; et selon eux, le taux de pauvreté n’a pas diminué durant cette période mais aurait très probablement augmenté.

Cliquez ici pour lire tout l’article ici: BBC


Imbonerakure Day 2019

Sous le thème:"Imbonerakure, véritable pilier du développement du Burundi", le CNDD-FDD organise dans les 18 provinces du pays, ce samedi 17 Août 2019, le grand rassemblement annuel de la ligue des jeunes IMBONERAKURE, faite des jeunes burundais militants du CNDD-FDD agés de moins de 35 ans.


 
 
Certains des services offerts par le centre Burundi Net

Motel Bar NYABUNGO

Avec un emplacement idéal à Mutanga Nord, juste en haut du centre ville de la capitale économique Bujumbura, le Motel Bar NYABUNGO est un endroit passionnant qui laisse avec votre passage des souvenirs agréablement inoubliables. Vous y trouverez des services organisés dans un style de combinaison complémentaire : des chambres à vos goûts, une cuisine au rendez-vous de votre appétit, le bar vous autorise un choix sans limite.
Pour plus d’information, visitez son site web au www.nyabungobar.com

Panoramique Hotel

Doté d’un bar, d’une terrasse et d’un salon commun, l’établissement Le Panoramique Hotel by Celexon propose des chambres avec une télévision par satellite à écran plat à Bujumbura, à moins de 1,8 km du Musée Vivant.
Toutes les chambres disposent d’un bureau, d’une bouilloire et d’une armoire. Leur salle de bains privative est pourvue d’articles de toilette gratuits. Un petit-déjeuner buffet est servi sur place. Vous pourrez déguster une cuisine française, belge et américaine au restaurant de l’hôtel. Le personnel de la réception, parlant anglais et français, pourra vous aider à planifier votre séjour.

Hôtel Belair Résidence

Situé à Bujumbura, l’Hôtel Belair Résidence est propose un spa, un sauna, une salle de sport, un restaurant et une piscine extérieure. Il dispose d’un parking privé gratuit sur place, certains logements comprennent une salle de bains privative pourvue d’un jacuzzi, tandis que d’autres disposent de chaussons et de peignoirs.
Plusieurs logements sont dotés d’un coin salon où vous pourrez vous détendre, certains offrant une vue sur le lac ou la montagne, une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement dans tout l’Hôtel Belair Résidence.

Lire plus www.hotelbelairbujumbura.com

Martha Hotel

Martha Hotel propose un restaurant, un bar, ainsi qu’une connexion Wi-Fi gratuite dans l’ensemble de ses locaux. L’établissement comprend une piscine extérieure, des installations de sports nautiques et un restaurant où vous pourrez prendre un repas. Toutes les chambres possèdent une télévision par satellite à écran plat. Plusieurs offrent des vues sur la montagne ou le lac. Toutes sont équipées d’une salle de bains privative. Pour davantage de confort. L’établissement inclut une boutique de souvenirs. Vous atteindrez une clinique et le supermarché Big Marke à 1,6 km du Martha Hotel. L’aéroport international de Bujumbura est à 10 km du Martha Hotel.

Lisez plus sur www.malthahotel.com

NITUMIE: Transfert de MEGA pour Internet: Faites *888*1*6#

 
 
 




 
 
 

GVC - recrutement d’un chef de projet - date limite:20/02/2019

We World GVC Onlus, récemment constituée à partir de la fusion de deux organisations non gouvernementales, est une organisation laïque et indépendante italienne œuvrant depuis 1971 dans la coopération internationale et l’aide humanitaire. Présente dans 29 pays avec 128 projets, We World GVC Onlus intervient dans les domaines suivants : droits de l’homme (égalité des sexes, prévention et lutte contre la violence à l’égard des enfants et des femmes, migration), aide humanitaire (prévention, secours d’urgence et réhabilitation), nourriture sécurité, accès à l’eau, santé et hygiène, éducation, éducation à la citoyenneté mondiale, enseignement de qualité et volontariat international.

We World GVC Onlus travaille principalement avec des filles, des garçons, des femmes et des jeunes, acteurs du changement dans chaque communauté pour un monde plus juste et plus inclusif. . Soutient les personnes surmontant les urgences et garantit une vie dans la dignité, dans le cadre de l’agenda 2030.

Joindre l’équipe We World – GVC, signifie faire partie du développement d’une organisation dynamique dans laquelle la contribution de chaque membre du personnel est valorisée, en travaillant ensemble à la réalisation collective de visions et d’objectifs communs.

En 2016, We World GVC Onlus a géré 84 projets répartis dans 24 pays. De l’Afrique à l’Amérique latine, de l’Asie au Moyen-Orient, en passant par l’Europe. Nous agissons avec la participation des citoyens, des organisations de la société civile, des gouvernements et des autorités locales afin de garantir l’accès à l’eau, à la nourriture, à la santé, à l’éducation et au travail pour des milliers de personnes.

Pendant les urgences humanitaires, nous travaillons à la reconstruction de ce qui a été détruit et à la relance des processus de croissance et de développement durable. Nos interventions visent à accroître la résilience de la population, en renforçant la capacité d’une communauté à trouver, au sein de son tissu, les compétences et les ressources nécessaires pour se développer de manière autonome.

Notre personnel est la clé pour atteindre des objectifs ambitieux. Avec près de 770 professionnels employés et 250 partenaires, We World GVC Onlus a atteint 1,4 million de personnes au cours des 12 derniers mois. Les programmes de l’organisation (26 millions en 2016) sont cofinancés par les plus importants donateurs d’aide humanitaire et d’aide au développement tels que l’UE (DEVCO, EACEA, ECHO, NEAR), les Nations Unies (OCHA, HCR, PNUD, UNICEF, PAM, FAO). et différents pays (AICS, JICA, ambassades de France et des Pays-Bas), ainsi que par des donateurs privés et des fondations.

Nos programmes s’appuient sur un personnel hautement spécialisé, capable de mettre en œuvre des méthodes et des pratiques adaptées afin de répondre aux différents besoins des bénéficiaires et aux exigences des donateurs. Les défis qui caractérisent les environnements dans lesquels nous travaillons sont abordés en créant des synergies innovantes qui s’appuient sur le travail d’équipe, les expériences multidisciplinaires et en associant une expertise internationale et locale.

Le respect des individus et la constance sont des caractéristiques essentielles et inaliénables s’ils opèrent dans des contextes exigeant de forts talents humains et professionnels.

GVC est présent au Burundi depuis 1995 dans différentes provinces du pays. Au cours de ces 21 ans de présence continue dans le pays et grâce au financement de différents bailleurs de fonds (ECHO, Coopération Italienne, USAID, UNICEF, FAO, WFP, Ambassade de Pays Bas, DUE, UNHCR) a réalisé des actions dans plusieurs domaines : santé, nutrition, sécurité alimentaire, protections, WASH. Au fil des années, les actions d’aide d’urgence ont évolué en s’adaptant aux changements de la situation dans le pays et aux exigences des bénéficiaires. Aujourd’hui, GVC met en œuvre des programmes de santé et nutrition dans 4 Province (Bujumbura, Bubanza, Cibitoke et Rumonge). GVC a mis en place différents projet pour contribuer à la restauration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle durable au Burundi en faveur des ménages les plus pauvres/vulnérables dans plusieurs provinces. Ses actions ont amélioré le statut nutritionnel des enfants de 6- 23 mois et les élèves de 70 écoles primaires à travers la diversification de l’alimentation, la promotion de l’ANJE et la consommation des aliments fortifiés. En mars 2018 GVC a démarré le Projet pour la réhabilitation nutritionnelle et la promotion du changement du comportement alimentaire et sanitaire dans les provinces de Bujumbura, Bubanza et Cibitoke. Il vise à réduire le niveau de la malnutrition infantile et à renforcer la conscience et la connaissance collective sur la problématique de la malnutrition au sein de la communauté. Depuis 2017 GVC est le partenaire médicale d’UNHCR pour la prise que charge sanitaire des réfugiés Congolais et les demandeur d’asile. Le GVC gère cinq centres de santé dans les camps réfugiés :

C’est pourquoi GVC dans ce projet TWITEHO AMAGARA a développé les synergies avec tous ces autres projets préalablement cités pour maximiser l’impact, se baser sur l’acquis et recommandations et/ou éviter la duplication des actions

Responsabilités

Développement de programmes (70%)

Le chef de projet sera responsable de :

- Organiser et uperviser les activités du projet en respectant les temps d’exécution prévus par le document de projet ;
- S’assurer la mise en œuvre du projet, suivant les orientations stratégiques du Représentant Pays et du coordonnateur médicale le cas échéant
- Coordination générale de la composante du GVC du projet SANTE – TWITEHO AMAGARA assurant ça mise en œuvre conformément à la convention de subvention et selon le calendrier prévu. Les actions à la charge du GVC sont :
- Renforcement du système sanitaire au niveau communautaire et sensibilisation pour la prévention des épidémies
- Renforcement des interventions nutritionnelles au niveau communautaire
- Renforcement des services de chirurgie d’urgence en 8 hôpitaux des districts des 3 provinces objet de l’intervention
- Renforcer du système de surveillance épidémiologique dans les 3 provinces d’intervention
- Veiller à l’articulation transversale des actions de la base avec les projets des partenaires dans la zone ;
- Superviser tous les aspects du projet, y compris la planification, l’organisation, les ressources financières, techniques et humaines, en veillant à ce que les résultats du projet soient atteints dans les temps prévus et dans le budget alloué du plan de travail annuel ;
- Supervision de la direction technique sur la mise en œuvre du projet à tous les niveaux. S’assurer que les activités sont conformes aux normes adoptées, tout en répondant aux exigences locales et aux économies de coûts.
- Faciliter la réalisation des résultats du projet, identifier, fournir et coordonner les contributions substantielles et techniques à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets, assurer un suivi, une supervision et une coordination substantiels et évaluer les contributions des consultants et des experts techniques ;
- Appui à la mobilisation de ressources de cofinancement pour soutenir les programmes et projets nationaux qui recommandent une approche stratégique et encouragent l’action du bureau de pays ;

Gestion de la qualité (20%)

- Établir une collaboration stable avec l’entité provinciale (BDS) et du district (BDS) du Ministère de la Sante Publique et lutte contre le SIDA (MSPLS).
- Maintenir et renforcer les relations solides entre les partenaires avec les bénéficiaires des projets et les autorités locales grâce au suivi continu, au soutien technique et à la représentation et à leur responsabilisation pour identifier et articuler leurs besoins et leurs priorités par un processus participatif.
- Mise en place d’un plan de suivi et d’évaluation pour assurer la documentation des activités du projet et des rapports sur les performances selon les règles et les standards de GVC et des Donateurs.
- S’assurer de la mise à jour des indicateurs du projet à travers l’utilisation des outils de suivi et évaluation ;

Gestion du personnel et de la sécurité (10%)

- Supervision et évaluer les performances de l’équipe nationale directement contracté pour le projet Santé. Soutien au renforcement des capacités du personnel local à travers des formations en cours d’emploi.
- Mise en œuvre des procédures de bureau et de gestion, sécurité et recrutement / supervision du personnel.
- Être particulièrement vigilant quant à la connaissance et au respect par les prestataires et autres partenaires du règlement intérieur, notamment sur les aspects déontologiques et éthiques relatifs au respect et à la protection des bénéficiaires.

QUALIFICATION, EXPERIENCE ET PROFESSIONNALISME

Obligatoire

- Education scientifique et technique
- Capacité à travailler sous pression et à anticiper les questions qui à terme se poseront
- Expérience spécifique dans la gestion des projets dans le secteur de la santé et nutrition au moins 5 ans
- Capacité à travailler en groupe et à gérer le personnel national
- Expérience du dialogue avec les institutions et participation aux réunions de coordination et de planification
- Expérience dans la préparation et la gestion des offres
- Flexibilité et capacité de solution face aux situations nécessitant de la patience, du tact et de la diplomatie
- Être disponible pour des missions à l’intérieur du pays
- Une approche flexible et adaptable à travailler dans un environnement changeant
- Capacité à travailler avec de nombreux délais et des priorités
- Capacité et expérience en représentation externe et en négociation
- Maîtrise du français parlé et écrit
- Connaissance des systèmes de conception et d’établissement de rapports des donateurs
- Capacité à préparer des rapports clairs

Souhaitable

Masters en santé publique ou Nutrition ou un autre domaine pertinent

Procédure de candidature: Les candidats doivent soumettre leur CV à l’adresse e-mail suivante: job.openings@gvc-italia.org, en spécifiant dans le sujet “Chef du projet SANTE au Burundi” reference B2. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Ouvert jusqu’à comblé mais cherche à embaucher dès que possible.

Partager cet article sur
 
 
 
 
CV-Thèque: Les profils recherchés
 
 
 
 
 
ONPR - AVIS D’APPEL D’OFRRES NATIONAL OUVERT N° DNCMP/38/F/2019-2020 POUR LA FOURNITURE DE ROIS CAMIONNETTES DOUBLE CABINE 4x4 DIESEL TROPICALISEE A L’ONPR - Date limite: le 10/09/2019

 
 
 
 
 
 
 
42ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU: La Commission d’enquête sur le Burundi dirigée par le sénégalais Doudou Diène présente son rapport final au CDH42 (Wednesday 18 September 2019)

Dans le cadre de la 42ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui devrait se dérouler du 9 au 27 Septembre 2019, le Burundais est sujet à un dialogue interactif ce 17 Septembre 2019 où la Commission d’enquête (CoI) sur le Burundi dirigée par le sénégalais Doudou Diène présente son rapport final d’enquête.
A partir d’une salle visiblement moins peuplée, cette commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi dénonce en général des violations graves des droits de l’homme commises au Burundi, et tout (...)

Lire tout...

Le Burundi tient sa première conférence nationale sur la santé (Tuesday 17 September 2019)

Sous le haut patronage du deuxième vice-président de la république, Joseph Butore, le Ministère de la Santé Publique et de Lutte contre le Sida, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), organise du 16 au 18 septembre 2019, à l’hôtel Club du Lac Tanganyika, la première conférence nationale sur la santé au Burundi, sous le thème : « Droit à la santé et bien-être pour tous à travers l’action multisectorielle et la santé dans toutes les politiques ».
Dans son mot d’accueil aux (...)

Lire tout...

Quatre agences du système des Nations Unies s’engagent pour l’environnement (Saturday 14 September 2019)

Quatre agences du système des Nations unies dont le PAM, UN Environment/OCHA, UNICEF, UNHCR et World Wind Energy Association(WWEA), ont organisé jeudi 12 septembre 2019, à Bujumbura, un atelier de concertation entre les parties prenantes en matière de protection de l’environnement et de prévention des risques climatiques dans opérations humanitaires.
Emile Uwezowamungu, spécialiste des changements climatique au sein du PAM, fait savoir que cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à (...)

Lire tout...

Retrait sur marché du sel « Made in Burundi », sur iodé ou sans iode (Thursday 12 September 2019)

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, prohibe la commercialisation et la consommation du sel « Made in Burundi », appelé localement "Umusyano". Le ministère dit que le taux d’iodation de ce sel est dans la plupart des cas inférieur ou largement supérieur à la valeur normale exigée, entre 30 et 60 PPM.
Dans un communiqué de presse de ce mardi 10 septembre 2019, le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Jean Marie Niyokindi, indique que ce sel se commercialise sous les (...)

Lire tout...

Le ciment de BUCECO object de spéculation sur les prix, le Ministère du commerce s’en alarme (Thursday 12 September 2019)

A l’intention des marchands du ciment, le Ministère du Commerce, d’Industrie et du Tourisme a organisé une réunion ce mardi 10 septembre 2019, pour analyser ensemble, les causes de la montée des prix du ciment dans les différentes localités du pays, après la fermeture des magasins qui vendent le ciment à des prix supérieurs à 24 500Fbu.
« Nous avons constaté que le prix du ciment produit localement a monté et avons rapidement dépêché une équipe d’inspecteurs du commerce intérieur à l’entreprise BUCECO et (...)

Lire tout...

 
 
 

Enseignement supérieur : La jeunesse des pays de l’EAC devrait chercher à améliorer les compétences et non à chercher des diplômes-papiers (Tuesday 26 June 2018)

INTERVIEW
Le Conseil interuniversitaire pour l’Afrique de l’Est (EAC) a ouvert jeudi à Bujumbura sa 9ème rencontre annuelle autour du thème "Leadership transformationnel de l’enseignement supérieur pour renforcer les liens entre les universités et les secteurs publics et privés".
Au cours de la première journée de cette rencontre de deux jours, le secrétaire exécutif de ce Conseil, le professeur Alexandre Lyambabaje, a fait une présentation dans laquelle il a relevé les principaux défis rencontrés (...)

Lire tout...

« Transformer les défis de chômage et de pauvreté en opportunités de consolidation de l’unité, de la paix et du développement durable ». (Monday 17 April 2017)

A coups répétés, le Burundi a vêcu dans le passé des périodes des souffrances, des souffrances qui, avec le temps ont progressivement évolué allant des souffrances indivuelles ou de groupes de même identique ethnique à souffrances communes. Ceci se lit à travers le comportement de l’ensemble du peuple burundais, spécialement dans l’épreuve traversée avec le contexte électoral de 2015 où toutes les voies ont été essayées par ceux qui ne voulaient pas les élections et la continuation de la démocratie au (...)

Lire tout...

 
 
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2020, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2015, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2010, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2005, Entrez
 
Ici votre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 1993, Entrez
 
 
 
FORUM
Forum d'échange surtout entre les burundais qui ont des messages à se communiquer en vue d'une nouvelle image du Burundi d'après plus de 40 ans de conflits.
Lutter contre l'IGNORANCE et la PAUVRETE est maintenant notre axe commun de bataille.
 
Poster votre message
Lire les 10 derniers messages
Tous les messages qui ont été postés
 
N.B: Les gérants du forum se réservent le droit de non publication des messages jugés de sans contribution positive
 
E - CONCOURS
Venez participez au concours en ligne, gagnez des prix intéressants chaque semaine.
Questions de la semaine
Réponses aux questions de la semaine passée
Gagnants de la semaine passée
Prix de la semaine passée
 
Toutes les questions et réponses en archive
 
Partenaires de E-HIGANWA
Sponsors de E-HIGANWA
Proposez-nous votre soutien.
E - CLASSE
Informatique
Sciences & Vie
Physique
Maths
Chimie
Biologie
Géologie
Kirundi
Français
Anglais
Swahili
 
 

Moteur de recherche

             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net