Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous


La langue maternelle, au service du développement

Le 21 février de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de la langue maternelle. Le Burundi l’a célébrée cette année sous le thème : « Ururimi Kavukire, Ishingiro ry’Ubumenyi Bushikana kw’Iterambere (La langue maternelle ; pilier du savoir pour le développement) ». Alain Patrick Muheto, Directeur du Centre Burundais pour la Lecture et l’Animation Culturelle (CEBULAC) dit que ce thème appelle les Burundais à savoir que la langue a un rôle incontournable dans le développement.

Muheto ajoute que le gouvernement projette la création de l’académie du Kirundi, ce qui permettra la création des mots référent à la nouvelle technologie ; et comme cela l’apprentissage des métiers ne sera plus pour les personnes pouvant parler les langues étrangères seulement.

Il rappelle que le Burundi est parmi peu de pays africains ayant une seule langue maternelle comprise par tous.


Elections : Le tirage au sort ordonne les insignes des candidats du 20 Mai

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a réuni les représentants des partis politique, ce mardi 18 février 2020 à l’Hôtel Source du Nil, pour une séance de tirage au sort des numéros d’ordre des insignes des partis politique et indépendants qui figureront sur le bulletin de vote unique, pour le scrutin du 20 mai prochain.

Les 5 premiers numéros correspondent successivement au CNDD-FDD, Sahwanya Frodebu Nyakuri, Kamenyero Aloys, FDES-Sangira et FPN. Le parti CNL a tiré le 23è numéro des 25 numéros disponibles.

Après ce tirage, le candidat du CNDD-FDD, Gén. Maj Evariste Ndayishimiye a écrit sur son compte twitter : " Je remercie le Bon Dieu pour cette belle journée, lors de la séance de tirage au sort des … l’insigne du parti CNDD-FDD est numéro 1".


Coopération bilatérale: le Burundi et l’Afrique du Sud mettent en place un cadre approprié

Des experts burundais et Sud-africains se sont rencontrés à Bujumbura, ce mercredi 22 Janvier 2020, dans une réunion de travail de 2 jours sur la coopération bilatérale.

L’objectif est de faire le suivi des recommandations de la dernière réunion du 04 au 05 septembre 2017 et la mise en place d’une commission mixte de coopération qui facilitera les deux parties à aborder les questions liées aux relations d’amitiés et de coopérations entre les deux pays.


La liste des candidats à la présidentielle de 2020 à jour avec Valentin KAVAKURE

Après les partis UPD, FRODEBU, FRODEBU Nyakuri et APDR, le Front Populaire National FPN IMBONEZA vient de désigner son candidat à la présidentielle de 2020 prévue au Burundi.

Valentin Kavakure devient le 5ème candidat sur la liste des candidats déclarés par leur partis, depuis ce dimanche 12 janvier 2020.


WANG YI, Ministre chinois des Affaires Etrangères est au Burundi dans le cadre des relations bilatérales Sino-burundaises


Le Ministre des Affaires Etangères de la Chine, M. WANG YI et conseiller d’Etat chinois, accompagné d’une délégation de 16 experts chinois est en visite au Burundi où il est accueilli chaleureusement par M. NIBIGIRA Ezéchiel, Ministre burundais des Affaires Etrangères, depuis sa descente d’avion à l’Aéroport International Melchior NDADAYE.


 
 
 
 
Certains des services offerts par le centre Burundi Net

Motel Bar NYABUNGO

Avec un emplacement idéal à Mutanga Nord, juste en haut du centre ville de la capitale économique Bujumbura, le Motel Bar NYABUNGO est un endroit passionnant qui laisse avec votre passage des souvenirs agréablement inoubliables. Vous y trouverez des services organisés dans un style de combinaison complémentaire : des chambres à vos goûts, une cuisine au rendez-vous de votre appétit, le bar vous autorise un choix sans limite.
Pour plus d’information, visitez son site web au www.nyabungobar.com

Hôtel Belair Résidence

Situé à Bujumbura, l’Hôtel Belair Résidence est propose un spa, un sauna, une salle de sport, un restaurant et une piscine extérieure. Il dispose d’un parking privé gratuit sur place, certains logements comprennent une salle de bains privative pourvue d’un jacuzzi, tandis que d’autres disposent de chaussons et de peignoirs.
Plusieurs logements sont dotés d’un coin salon où vous pourrez vous détendre, certains offrant une vue sur le lac ou la montagne, une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement dans tout l’Hôtel Belair Résidence.

Lire plus www.hotelbelairbujumbura.com

Martha Hotel

Martha Hotel propose un restaurant, un bar, ainsi qu’une connexion Wi-Fi gratuite dans l’ensemble de ses locaux. L’établissement comprend une piscine extérieure, des installations de sports nautiques et un restaurant où vous pourrez prendre un repas. Toutes les chambres possèdent une télévision par satellite à écran plat. Plusieurs offrent des vues sur la montagne ou le lac. Toutes sont équipées d’une salle de bains privative. Pour davantage de confort. L’établissement inclut une boutique de souvenirs. Vous atteindrez une clinique et le supermarché Big Marke à 1,6 km du Martha Hotel. L’aéroport international de Bujumbura est à 10 km du Martha Hotel.

Lisez plus sur www.malthahotel.com

NITUMIE: Transfert de MEGA pour Internet: Faites *888*1*6#

 
 
 




 
 

GVC - recrutement d’un chef de projet - date limite:20/02/2019

We World GVC Onlus, récemment constituée à partir de la fusion de deux organisations non gouvernementales, est une organisation laïque et indépendante italienne œuvrant depuis 1971 dans la coopération internationale et l’aide humanitaire. Présente dans 29 pays avec 128 projets, We World GVC Onlus intervient dans les domaines suivants : droits de l’homme (égalité des sexes, prévention et lutte contre la violence à l’égard des enfants et des femmes, migration), aide humanitaire (prévention, secours d’urgence et réhabilitation), nourriture sécurité, accès à l’eau, santé et hygiène, éducation, éducation à la citoyenneté mondiale, enseignement de qualité et volontariat international.

We World GVC Onlus travaille principalement avec des filles, des garçons, des femmes et des jeunes, acteurs du changement dans chaque communauté pour un monde plus juste et plus inclusif. . Soutient les personnes surmontant les urgences et garantit une vie dans la dignité, dans le cadre de l’agenda 2030.

Joindre l’équipe We World – GVC, signifie faire partie du développement d’une organisation dynamique dans laquelle la contribution de chaque membre du personnel est valorisée, en travaillant ensemble à la réalisation collective de visions et d’objectifs communs.

En 2016, We World GVC Onlus a géré 84 projets répartis dans 24 pays. De l’Afrique à l’Amérique latine, de l’Asie au Moyen-Orient, en passant par l’Europe. Nous agissons avec la participation des citoyens, des organisations de la société civile, des gouvernements et des autorités locales afin de garantir l’accès à l’eau, à la nourriture, à la santé, à l’éducation et au travail pour des milliers de personnes.

Pendant les urgences humanitaires, nous travaillons à la reconstruction de ce qui a été détruit et à la relance des processus de croissance et de développement durable. Nos interventions visent à accroître la résilience de la population, en renforçant la capacité d’une communauté à trouver, au sein de son tissu, les compétences et les ressources nécessaires pour se développer de manière autonome.

Notre personnel est la clé pour atteindre des objectifs ambitieux. Avec près de 770 professionnels employés et 250 partenaires, We World GVC Onlus a atteint 1,4 million de personnes au cours des 12 derniers mois. Les programmes de l’organisation (26 millions en 2016) sont cofinancés par les plus importants donateurs d’aide humanitaire et d’aide au développement tels que l’UE (DEVCO, EACEA, ECHO, NEAR), les Nations Unies (OCHA, HCR, PNUD, UNICEF, PAM, FAO). et différents pays (AICS, JICA, ambassades de France et des Pays-Bas), ainsi que par des donateurs privés et des fondations.

Nos programmes s’appuient sur un personnel hautement spécialisé, capable de mettre en œuvre des méthodes et des pratiques adaptées afin de répondre aux différents besoins des bénéficiaires et aux exigences des donateurs. Les défis qui caractérisent les environnements dans lesquels nous travaillons sont abordés en créant des synergies innovantes qui s’appuient sur le travail d’équipe, les expériences multidisciplinaires et en associant une expertise internationale et locale.

Le respect des individus et la constance sont des caractéristiques essentielles et inaliénables s’ils opèrent dans des contextes exigeant de forts talents humains et professionnels.

GVC est présent au Burundi depuis 1995 dans différentes provinces du pays. Au cours de ces 21 ans de présence continue dans le pays et grâce au financement de différents bailleurs de fonds (ECHO, Coopération Italienne, USAID, UNICEF, FAO, WFP, Ambassade de Pays Bas, DUE, UNHCR) a réalisé des actions dans plusieurs domaines : santé, nutrition, sécurité alimentaire, protections, WASH. Au fil des années, les actions d’aide d’urgence ont évolué en s’adaptant aux changements de la situation dans le pays et aux exigences des bénéficiaires. Aujourd’hui, GVC met en œuvre des programmes de santé et nutrition dans 4 Province (Bujumbura, Bubanza, Cibitoke et Rumonge). GVC a mis en place différents projet pour contribuer à la restauration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle durable au Burundi en faveur des ménages les plus pauvres/vulnérables dans plusieurs provinces. Ses actions ont amélioré le statut nutritionnel des enfants de 6- 23 mois et les élèves de 70 écoles primaires à travers la diversification de l’alimentation, la promotion de l’ANJE et la consommation des aliments fortifiés. En mars 2018 GVC a démarré le Projet pour la réhabilitation nutritionnelle et la promotion du changement du comportement alimentaire et sanitaire dans les provinces de Bujumbura, Bubanza et Cibitoke. Il vise à réduire le niveau de la malnutrition infantile et à renforcer la conscience et la connaissance collective sur la problématique de la malnutrition au sein de la communauté. Depuis 2017 GVC est le partenaire médicale d’UNHCR pour la prise que charge sanitaire des réfugiés Congolais et les demandeur d’asile. Le GVC gère cinq centres de santé dans les camps réfugiés :

C’est pourquoi GVC dans ce projet TWITEHO AMAGARA a développé les synergies avec tous ces autres projets préalablement cités pour maximiser l’impact, se baser sur l’acquis et recommandations et/ou éviter la duplication des actions

Responsabilités

Développement de programmes (70%)

Le chef de projet sera responsable de :

- Organiser et uperviser les activités du projet en respectant les temps d’exécution prévus par le document de projet ;
- S’assurer la mise en œuvre du projet, suivant les orientations stratégiques du Représentant Pays et du coordonnateur médicale le cas échéant
- Coordination générale de la composante du GVC du projet SANTE – TWITEHO AMAGARA assurant ça mise en œuvre conformément à la convention de subvention et selon le calendrier prévu. Les actions à la charge du GVC sont :
- Renforcement du système sanitaire au niveau communautaire et sensibilisation pour la prévention des épidémies
- Renforcement des interventions nutritionnelles au niveau communautaire
- Renforcement des services de chirurgie d’urgence en 8 hôpitaux des districts des 3 provinces objet de l’intervention
- Renforcer du système de surveillance épidémiologique dans les 3 provinces d’intervention
- Veiller à l’articulation transversale des actions de la base avec les projets des partenaires dans la zone ;
- Superviser tous les aspects du projet, y compris la planification, l’organisation, les ressources financières, techniques et humaines, en veillant à ce que les résultats du projet soient atteints dans les temps prévus et dans le budget alloué du plan de travail annuel ;
- Supervision de la direction technique sur la mise en œuvre du projet à tous les niveaux. S’assurer que les activités sont conformes aux normes adoptées, tout en répondant aux exigences locales et aux économies de coûts.
- Faciliter la réalisation des résultats du projet, identifier, fournir et coordonner les contributions substantielles et techniques à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets, assurer un suivi, une supervision et une coordination substantiels et évaluer les contributions des consultants et des experts techniques ;
- Appui à la mobilisation de ressources de cofinancement pour soutenir les programmes et projets nationaux qui recommandent une approche stratégique et encouragent l’action du bureau de pays ;

Gestion de la qualité (20%)

- Établir une collaboration stable avec l’entité provinciale (BDS) et du district (BDS) du Ministère de la Sante Publique et lutte contre le SIDA (MSPLS).
- Maintenir et renforcer les relations solides entre les partenaires avec les bénéficiaires des projets et les autorités locales grâce au suivi continu, au soutien technique et à la représentation et à leur responsabilisation pour identifier et articuler leurs besoins et leurs priorités par un processus participatif.
- Mise en place d’un plan de suivi et d’évaluation pour assurer la documentation des activités du projet et des rapports sur les performances selon les règles et les standards de GVC et des Donateurs.
- S’assurer de la mise à jour des indicateurs du projet à travers l’utilisation des outils de suivi et évaluation ;

Gestion du personnel et de la sécurité (10%)

- Supervision et évaluer les performances de l’équipe nationale directement contracté pour le projet Santé. Soutien au renforcement des capacités du personnel local à travers des formations en cours d’emploi.
- Mise en œuvre des procédures de bureau et de gestion, sécurité et recrutement / supervision du personnel.
- Être particulièrement vigilant quant à la connaissance et au respect par les prestataires et autres partenaires du règlement intérieur, notamment sur les aspects déontologiques et éthiques relatifs au respect et à la protection des bénéficiaires.

QUALIFICATION, EXPERIENCE ET PROFESSIONNALISME

Obligatoire

- Education scientifique et technique
- Capacité à travailler sous pression et à anticiper les questions qui à terme se poseront
- Expérience spécifique dans la gestion des projets dans le secteur de la santé et nutrition au moins 5 ans
- Capacité à travailler en groupe et à gérer le personnel national
- Expérience du dialogue avec les institutions et participation aux réunions de coordination et de planification
- Expérience dans la préparation et la gestion des offres
- Flexibilité et capacité de solution face aux situations nécessitant de la patience, du tact et de la diplomatie
- Être disponible pour des missions à l’intérieur du pays
- Une approche flexible et adaptable à travailler dans un environnement changeant
- Capacité à travailler avec de nombreux délais et des priorités
- Capacité et expérience en représentation externe et en négociation
- Maîtrise du français parlé et écrit
- Connaissance des systèmes de conception et d’établissement de rapports des donateurs
- Capacité à préparer des rapports clairs

Souhaitable

Masters en santé publique ou Nutrition ou un autre domaine pertinent

Procédure de candidature: Les candidats doivent soumettre leur CV à l’adresse e-mail suivante: job.openings@gvc-italia.org, en spécifiant dans le sujet “Chef du projet SANTE au Burundi” reference B2. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Ouvert jusqu’à comblé mais cherche à embaucher dès que possible.

Partager cet article sur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ONPR - AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT POUR LA FOURNITURE DES UNIFORMES AU PERSONNEL DE L’ONPR MARCHE N° : ONPR/03/F/2019-2020 - Date limite: 03/30/2020

Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle - Offres pour location des véhicules pour l’organisation du concours et tests nationaux, édition 2020, - date limite: 22/01/2020

 
 
 
 
Vos outils à votre portée
Les codes et Lois du Burundi ( Sociétes, TVA, ONGs, banques, douanes, etc )
Formulaires des différentes catégories de statuts
Formulaires et documents des services
Plans Communaux de Développement Communautaire ( PCDC )
Informations sur les 18 provinces et les 119 communes du Burundi
Autres resources ( Constitution de la République du Burundi, Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi, CSLP I, CSLP II, Vision Burundi 2025, Rapport national Burundi sur les OMDs, Stratégie nationale de développement du tourisme, ...)
 
 
 
Burundi et TIC - Monitoring
TIC/EAC : l’interconnexion à large bande dans la sous région va réduire les tarifs au Burundi

L’agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), en collaboration avec le ministère à la présidence chargé des affaires de la communauté Est Africaine a organisé mardi 20 mars 2018 à Bujumbura, des consultations nationales entre les différents partenaires du secteur (ministères, opérateurs , et autres ). L’objectif était de formuler des observations sur le document portant sur le cadre réglementaire de l’interconnexion transfrontalière à l’endroit des autorités nationaux de régulation (...)

Lire la suite...
Etat de l’évolution des TIC au Burundi

Elles sont passées de 6% à 27% de couverture dans dix ans Aujourd’hui, il y a lieu d’être fier du niveau de l’implantation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Burundi. Et si on essaie de comparer, en 2006 on avait une couverture qui s’étendait seulement à 6% à peu près, mais maintenant on estime que nous sommes arrivés à 27%. Mais c’est un niveau qui est encore bas parce qu’au niveau de la sous-région, les autres pays se trouve autour de 30 % de la couverture.
Dans un (...)

Lire la suite...
 
 
 
Burundi, Opportunités et Transparence
En vertu de l’article 18 de la Loi N° 1/01 du 23 Janvier 2017 régissant les ONGs étrangères, alinéa 5, «le recrutement du personnel local doit se faire dans le respect des équilibres ethniques et de genre prescrits dans la Constitution de la République du Burundi»

Les ONGs étrangères sont régies par la Loi N° 1/01 du 23 Janvier 2017 portant Modification de la Loi N°1/011 du 23 Juin 1999 portant Modification du Décret-Loi N °1/033 du 22 Août 1990 portant Cadre Général de Coopération entre la République du BURUNDI et les ONG Etrangères. En vertu de l’article 18, alinéa 5, « le recrutement du personnel local doit se faire dans le respect des équilibres ethniques et de genre prescrits dans la Constitution de la République du BURUNDI ». De cette disposition, il ressort (...)

Lire la suite...
Les leçons du contexte électoral de 2015

Après les épreuves endurées dans le contexte électoral de 2015 dont les bases sont dans des plans montés depuis longtemps au niveau de certains milieux à accès discriminatoire dont les organisations locales et internationales oeuvrant au Burundi, il faut que dès maintenant tous les recrutements se passent de manière transparente et équitable pour toute opportunité d’emploi disponible.
Les principes des accords d’Arusha doivent être appliqués partout.
Télécharger
La loi 1/01 du 23 Janvier 2017 sur (...)

Lire la suite...
 
 
 
Burundi, Chômage et Entrepreneuriat
API, un guichet unique pour la création d'une entreprise & société commerciale , et tout cela, en un seul jour et à moins de 50.000 FrsBu
 
Le Burundi occupe une place de choix en matière de création d’entreprises

Après la publication par la Banque mondiale au mois d’octobre 2017 du rapport « doing business 2018 » avec le thème : « reformer pour créer de l’emploi », le 2ème Vice-président de la République Joseph Butore a tenu une réunion jeudi 22 mars 2018 avec le comité décisionnel sur les réformes de « doing business »
Au cours de cette réunion Joseph Butore a indiqué que le Burundi occupe toujours la première place dans les pays de la sous région en matière d’indicateur de création d’entreprise et de transfert de (...)

Lire la suite...
Plaidoyer sur la problématique de l’emploi et l’autonomisation des jeunes au Burundi

L’Association ADISCO organise à Ngozi (nord) un atelier régional de plaidoyer local sur la problématique de l’emploi et l’autonomisation des jeunes au Burundi, à l’intention des administrateurs communaux, des présidents des conseils communaux et des représentants des jeunes des provinces du nord du pays, en l’occurrence Ngozi, Kayanza, Kirundo et Muyinga. A cette occasion, le directeur de l’ADISCO, M. Léon Ndikunkiko a souligné que cet atelier vise un triple objectif, à savoir la mobilisation de tous (...)

Lire la suite...
Création de l’Office Burundaise de l’Emploi et de la Main d’oeuvre, un pas de géan dans la mise en oeuvre effective de la politique nationale de l’emploi

Dans la mise en œuvre effective de la Politique Nationale de l’Emploi (PNE) adoptée par le Gouvernement du Burundi en novembre 2014, Son Excellence Monsieur le Président de la République vient de concrétiser sa mise en œuvre par la création d’une structure en charge de la problématique du chômage qui hante surtout les jeunes dans notre pays ; en date du 27 janvier 2015 par " Décret n°100/20 du 27 janvier 2015, portant création, organisation et fonctionnement de l’Office Burundais de l’Emploi et de la (...)

Lire la suite...

 
 
 
La CENI reçoit la première candidature à la présidentielle (Wednesday 26 February 2020)

Ce mardi 25 février 2020, le candidat à la présidentielle du parti CNDD-FDD, Gen.Maj. Evariste Ndayishimiye vient de déposer sa candidature auprès de la commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il demande aux partisans du CNDD-FDD d’être de bon exemple dans la préservation de la sécurité, dans la bonne cohabitation avec les membres des autres partis politiques. Il leur demande aussi de s’abstenir des provocations, de se conformer aux réglementations en vigueur du pays, d’être des flambeaux (...)

Lire tout...

Vers un socle de protection sociale (Tuesday 25 February 2020)

Ce lundi 24 février 2020, réunie en assemblée plénière dans l’hémicycle de Kigobe, l’Assemblée Nationale a analysé et adopté à l’unanimité le projet de loi portant cadre organique de la sécurité sociale au Burundi.
Défendu par le Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, Martin Nivyabandi, ce projet de loi vise la mise en place d’une cotisation par salarié chargé de famille ou pas. Les ressources collectées, dit-il, seront redistribuées aux salariés chargés de famille par (...)

Lire tout...

Les caféiculteurs demandent une hausse de prix du café (Saturday 22 February 2020)

Au cours d’une visite qu’a effectuée Déo Guide Rurema, Ministre de l’Environnement, l’Agriculture et l’Elevage ; dans la province de Cibitoke, Commune Mugwi, jeudi le 20 février 2020 ; les caféiculteurs ont exprimé une volonté de voir le prix du café revu à la hausse. Le ministre leur a dit que le prix va augmenter de 10%, mais ils sont restés insatisfaits.
Ces caféiculteurs ont dit au ministre que la culture du café demande plus d’efforts. Certains disent qu’ils trouvent la culture du café trop (...)

Lire tout...

Le MINEAGRIE appelle à une bonne gestion de la production agricole (Wednesday 19 February 2020)

La production de la saison agricole 2020 A est satisfaisante surtout pour les céréales dont notamment le maïs et le riz ainsi que les tubercules comme le manioc, la patate douce, la pomme de terre et les ignames pour les régions qui les cultivent. Cela est le point de Déo Guide Rurema, Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage ; dans un point de presse sur la production de la saison agricole 2020A, qu’il a animé ce mercredi 19 février 2020.
Dans ce point de presse, Rurema notifie (...)

Lire tout...

Bujumbura, nécessité de nouvelles ressources en eau (Tuesday 18 February 2020)

Le lac Tanganyika, source d’eau de la ville de Bujumbura à 92%, n’a qu’une seule prise d’eau. Cette prise connait actuellement un colmatage des filtres pendant la saison pluvieuse, suite à la turbidité du lac. La prise, installée à 3 Km du rivage et à 25 m de profondeur, connait régulièrement de l’obstruction due à la présence d’éléments en matière plastique.
Un des réservoirs d’eaux traitées de la station de traitement de Ntahangwa est hors service. Cette station est tributaire des variations de turbidité de (...)

Lire tout...

 
 

La riposte de l’Iran : Une prouesse technique et militaire, un échec politique et humain (Monday 13 January 2020)

Contrairement à ce que peuvent prétendre Trump et son administration, la réplique iranienne a été une réussite technique et militaire de haut vol. Les capacités opérationnelles de la base aérienne de Aïn al-Assad, l’une des plus grandes des États-Unis à l’étranger, ont été entièrement détruites. De plus, cette base commandait l’ouverture de la voie qui reliait l’Iran à la Méditerranée en passant par l’Irak et la Syrie et en bloquait l’accès. Elle permettait et protégeait par contre le passage des milices (...)

Lire tout...

Enseignement supérieur : La jeunesse des pays de l’EAC devrait chercher à améliorer les compétences et non à chercher des diplômes-papiers (Tuesday 26 June 2018)

INTERVIEW
Le Conseil interuniversitaire pour l’Afrique de l’Est (EAC) a ouvert jeudi à Bujumbura sa 9ème rencontre annuelle autour du thème "Leadership transformationnel de l’enseignement supérieur pour renforcer les liens entre les universités et les secteurs publics et privés".
Au cours de la première journée de cette rencontre de deux jours, le secrétaire exécutif de ce Conseil, le professeur Alexandre Lyambabaje, a fait une présentation dans laquelle il a relevé les principaux défis rencontrés (...)

Lire tout...

« Transformer les défis de chômage et de pauvreté en opportunités de consolidation de l’unité, de la paix et du développement durable ». (Monday 17 April 2017)

A coups répétés, le Burundi a vêcu dans le passé des périodes des souffrances, des souffrances qui, avec le temps ont progressivement évolué allant des souffrances indivuelles ou de groupes de même identique ethnique à souffrances communes. Ceci se lit à travers le comportement de l’ensemble du peuple burundais, spécialement dans l’épreuve traversée avec le contexte électoral de 2015 où toutes les voies ont été essayées par ceux qui ne voulaient pas les élections et la continuation de la démocratie au (...)

Lire tout...

 
 
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2020, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2015, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2010, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2005, Entrez
 
Ici votre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 1993, Entrez
 
 

Moteur de recherche

             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
Pour nous annoncer un acteur ou une innovation qui vous marque
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net